Vie de l'Agence [id-pop] : Communication et développement durable à Nantes

Les sociétés coopératives, une autre façon d’entreprendre

Logo des SCOP

 

Vendredi dernier, Alex (le boss) et moi (le collaborateur de courte durée) sommes allé à une réunion collective d’information sur les sociétés coopératives et participatives, plus communément appelées SCOP. Malgré le manque de café, ces trois heures d’explications  on été véritablement passionnantes…



Qu’est ce qu’une SCOP ?

Nées au début du XIX siècle les sociétés coopératives offre une autre approche de l’entreprenariat. La SCOP a la particularité d’être avant tout la propriété des personnes qui y travaillent et cela grâce à un principe d’actionnariat salarié majoritaire. Leur donnant un statut de salarié-coopérateur.

En tant que salariés-coopérateurs ceux-ci disposent d’un droit démocratique lors des assemblées générales et les prises de décision stratégiques de l’entreprise. Ce droit repose sur le principe « une personne = une voix », quel que soit la part du capital détenue. Le statut de  SCOP a donc pour but de placer l’homme au centre de ces intérêts plutôt que les capitaux, a contrario des autres statuts.

Les bénéfices dégagés sont répartis de façon égalitaire sous forme de dividendes, intéressement, ou participation mais son également utilisé pour assurer la pérennité de l’activité de l’entreprise. Là encore, la décision revient aux salariés.

Enfin les SCOP on l’avantage d’être fédérées nationalement au sein de la confédération générale des SCOP ce qui offre une grande solidarité interentreprises.

Aujourd’hui on trouve en France plus de 1700 SCOP dans des secteurs d’activité très diversifiés. Ce nombre en constante augmentation montre une véritable volonté de changer la conception de  l’entreprise.


Plus d’info sur : http://www.scop.coop

Ajouter un Commentaire